4 nov. 2016

Fourmidable


Chaque matin, la fourmi 68 part au travail derrière la fourmi 67, devant la fourmi 69. Un jour, elle ramène à la fourmilière un puceron, Bouda. Bientôt, de conversations en bavardages avec lui, 68 s'interroge, une envie d'ailleurs l'envahit. Mais, peut-on changer de vie ?
Un beau message d’amitié et surtout un hymne à la liberté qui peut lancer un petit débat philosophique.

Extrait :
«Je ne sais pas grand-chose du monde. Je ne suis qu’un puceron, presque rien dans l’immensité du monde… Je le regrette… Mais on est comme on naît…
Je n’en suis pas si sûre… répondit 38, pensive. Est-ce que chacun d’entre nous, fourmi, puceron, est forcé de suivre les autres ? Qu’est-ce qui nous y oblige, au fond ?»

Fourmidable / Jo Hoestlandt.- Thierry Magnier, 2016 (Petite poche).

A partir de 9 ans.
Conseillé par Aude.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire