27 sept. 2016

Mousse



Un jour Mousse petite souris aperçoit un chien, il n’a nulle part où aller.
Mousse l’invite chez elle, ils partent pour une journée pleine de surprises.

Une belle mélodie, une histoire tendre, un graphisme en noir, blanc et rouge.




Mousse / textes et illustrations de Oili Tanninen, interprétation de Romane, musique de Ludovic Rocca.- Benjamins media, 2016 (Taille S).


Pour les petites oreilles dès 1 ans.
Conseillé par Caroline.
*****

Aperçu visuel et sonore sur le site de Benjamins media :


23 sept. 2016

Sans ailes


3 étoiles alignées accompagnent le personnage de cette histoire, son "grand trésor". Les savoir là, près de lui, les voir briller à tout moment le rend heureux, tout simplement. Mais par un mauvais soir, emportées par un cyclone, elles disparaissent, le laissant seul avec son désarroi. Il décide de partir à leur recherche et, à l'issue de jours, de rencontres et de nuits, les retrouve, enfin.


Il est des albums qui sont difficiles à dire, à décrire, qui se ressentent plus qu'ils ne s'expliquent. Sans ailes est de ceux-ci.
Un livre qui touche, qui interpelle et qui interroge aussi. On peut se questionner sur ce que représentent ces étoiles pour le personnage et sur ce personnage lui-même : qui est-il, enfant, adulte ? Et pourquoi ce cyclone, ... ? On peut également s'attarder sur le titre, ce "Sans ailes" qui sonne aussi joliment qu'un "Sans elles".
Mais on peut aussi (surtout ?) laisser ces interrogations de côté et simplement se laisser entraîner par ce petit bijou de délicatesse et de poésie. Décider de lire ou non entre les lignes de Thomas Scotto. Choisir ou non d'interpréter les illustrations de Csil, dont l'univers si singulier offre à chacun la possibilité de multiples lectures de cette belle histoire.

Sans ailes / Thomas Scotto ; ill. Csil. - A pas de loups, 2016.


Dès 6 ans
Savouré par Sabine


Un petit tour dans les doux univers de Thomas Scotto :



 et de Csil 

20 sept. 2016

Chez moi

Il est né dans une petite maison de pêcheurs, « un petit rien du tout au goût salé juste en face de la mer. » Parce que tout était trop petit, trop étroit et qu’il avait l’impression d’étouffer, il est parti pour trouver un endroit où il se sentirait vraiment « chez soi ».  Ainsi commence son périple de la mer à la ville, de  la France à l’Amérique, de la mégapole aux déserts de cailloux, de la villa de luxe à l’île de Robinson… Il observe, il dessine.  Le temps file, le temps coule et toujours il court après son « chez soi ». Il parcourt le vaste monde, il cherche et se cherche… Et si c’était juste le chemin d’une vie bien remplie que la curiosité anime. Un album philosophique et plein de poésie sur le sens d’une vie, les projets, les rêves, l’ambition et le retour aux racines.

Chez moi / Davide Cali ; ill. Sébastien Mourrain - Actes Sud Junior- 2016


Dès 5 ans

Conseillé par Claudia

16 sept. 2016

Trésors surprises

Des trombones, des coquillages, une paire de clés, une chaîne de vélo, un crochet, des épingles… autant d’objets familiers et fascinants pour les petits que Gilbert Legrand détourne avec imagination et talent. Quand une ampoule devient « Mimi l’abeille » en soulevant le rabat et que deux écrous se métamorphosent en « souris pas dégourdies », il y a de quoi s’émerveiller. Pour regarder les objets autrement, pour leur inventer une autre vie, pour rêver dans cet univers drôle et poétique !

Trésors surprises / Gilbert Legrand.-  Sarbacane, 2016.


A partir de 2 ans.
Conseillé par Claudia.

13 sept. 2016

Les Chabadas : Persan et les Nînchas volants

Les Chabadas sont des chats intrépides. Chaque soir, à minuit, ils partent en échapade. Cette fois-ci, Persan réserve à ses amis une incroyable surprise : ils les emmènent en Egypte ! L'Egypte au cœur même de Paris, grâce au Musée du Louvre ! Pourtant, au milieu de la galerie des statues de pharaons, Pym's n'est pas très rassuré, il sent comme une présence... A l'étage, ils découvrent de magnifiques peintures représentant des chats et surprennent les Ninchas, de redoutables voleurs de tableaux en train d'en substituer un ! Les Chabadas vont se retrouver au cœur d'un sombre trafic d’œuvres d'art auxquels sont mêlés leurs ennemis de toujours, les Matouvus !
Voilà une intrigue pleine de rebondissements, bien desservie par un texte alliant l'humour et le suspense, les jeux de langage et les clins d’œil aux grands maîtres comme Matisse, Picasso, Léonard de Vinci... Et grande chance, les Chabadas étant une série, on peut les retrouver dans d'autres périlleuses aventures !

Persan et les Nînchas volants / Daniel Picouly ; ill. Colonel Moutarde - Belin jeunesse, 2014
(Les Chabadas)


à partir de 7 ans
Conseillé par Sandrine
**************

Autre titre présent dans notre catalogue :
Love story à Londres / Daniel Picouly ; ill. Colonel Moutarde - Belin jeunesse, 2015 
(Les Chabadas)


9 sept. 2016

Sur le bout des doigts


Il y a encore une heure, bravant l'eau glacée de la rivière, Tom crapahutait dans les gorges. Sous l'œil bienveillant de son père et de son chien, il y domptait sa peur. En rentrant chez lui Tom découvre un mot de sa mère qui est déjà partie. Avec son père ils vont la rejoindre et… il est difficile de vous en dire plus sur ce magnifique texte qui traite du handicap sans trop vous en révéler alors… jetez-vous à l’eau !

Sur le bout des doigts / Hanno.- Thierry Magnier, 2004 (petite poche).


A partir de 9 ans.
Conseillé par Aude.

6 sept. 2016

L'interview bonbecs : Claire Cantais


Lors de la 17e Fête du livre jeunesse qui s'est tenue à Villeurbanne du 1er au 3 avril 2016, nous avons eu la chance de croiser Claire Cantais. Elle en était l'invitée d'honneur et nous avons pu découvrir son travail grâce à l'exposition "coupé-collé" qu'elle a réalisée pour cette occasion. 
Son univers graphique mêle dessins, photos et découpages et elle aime aborder, souvent avec humour, des sujets de société pour inviter les enfants à penser par eux-mêmes.
Elle a bien voulu répondre à notre interview.

***************




- Quel est votre plus vieux souvenir de bonbec ?


Un Pinocchio qui faisait délicieusement peur, et dont j'adorais les images. La fée aux cheveux bleus était mon idéal féminin.





- Quel bonbec vous a donné envie de faire ce métier ?

"L'Abécédaire Zinzin", de Zazie Sazonoff. J'étais photographe à l'époque, et la littérature jeunesse m'intéressait beaucoup. Cet album qui faisait le pont entre les deux m'a chuchoté que c'était possible de me lancer !

   

- Quel est votre dernier bonbec ?

Dans ma production ou comme coup de cœur ?
Dans le doute, je réponds aux deux questions :
Dans ma production, "On n'est pas des moutons" vient de sortir, j'ai fait les images et Yann Fastier le texte. Cet album est une invitation à être soi-même, à développer son esprit critique...



Et si on parle de coup de cœur, c'est "Mon bébé croco", de Gaëtan Dorémus, une très belle histoire d'amour, que je ne peux pas finir de lire sans une petite larme !



- Quel bonbec avez-vous le plus partagé ou offert ?

Le tour du monde de Mouk, à vélo et en gommettes, de Marc Boutavant. J'adore son coté foisonnant, ses petits détails qu'on s'amuse à découvrir. On peut réellement se perdre dans ce genre de livre ! 

C'était il y a quelques années, quand mes grands fils étaient plus petits : à chaque anniversaire où ils étaient invités, j'offrais un Mouk !



- Quel est votre bonbec préféré dans votre production ?


"Rosalie aime le rose, mais pas seulement". Quand je le lis dans les classes de petits et que je les entends rire, ça fait chaud au cœur, je me dis que je suis arrivée à quelque chose !




- En parlant de bonbec, quel est votre bonbon favori ?

Les Car en sac.




- Des bonbons, il y en a de toutes sortes : caramels, sucre d'orge, bonbons au miel... et bien sûr, les bêtises !
Racontez-nous l'une de vos bêtises d'enfant.

Je devais avoir trois ans. J'étais censée faire la sieste, mais j'ai préféré dépoter une plante verte qui était dans ma chambre, et la replanter en morceaux dans des petits tas de terre que j'avais faits sur la moquette. Bien sûr, après j'ai arrosé le tout avec le verre d'eau qui était sur ma table de nuit. Je me souviens du plaisir que j'ai eu à faire de la patouille avec de la terre et de l'eau dans un lieu aussi incongru. Curieusement, ma maman n'a pas apprécié mes talents de jardinière.

**********
Quelques titres de Claire Cantais à piocher dans la boîte à bonbecs :

On n'est pas si différents ! / Sandra Kollender ; illustrations de Claire Cantais.- éd. La ville brûle, 2015 (Jamais trop tôt).

Rosalie aime le rose, mais pas seulement / Claire Cantais.- Atelier du poisson soluble, 2012.

Je ne m’appelle pas Bernard ! / Claire Cantais.- L’atelier du poisson soluble, 2010.